Pataplume
Bonjour toi !
D'après ce que je vois, tu n'es pas connecté. Ou peut-être que tu n'es même pas inscrit. Dans tous les cas je t'invite à utiliser les boutons ci-dessous pour t'inscrire ou te connecter.
À tout de suite, dans les sujets


Le forum de l'apocalypse
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la difficulté de manger quand on est grand

Aller en bas 
AuteurMessage
Ana S.

avatar

Messages : 14

MessageSujet: De la difficulté de manger quand on est grand   Mer 4 Jan - 9:21

Je suppose qu'à l'époque de l'ancien Pataplume, nous étions tous au lycée, fringants, confiants à propos de l'avenir (non lol), et s'imaginant déjà partir faire nos études loin. Et donc, potentiellement, vivre à terme seuls comme des grands.
J'étais dans cette optique-là. J'ai donc quitté ma Saône-et-Loire de cœur pour poser mes valises dans le sud, certes logée chez quelqu'un par souci d'économie, mais quasiment indépendante financièrement. Et c'est à ce moment que j'ai dû apprendre, sur le tas, à gérer un budget.
Ouch.
Je n'ai jamais été très dépensière, même si j'aime me faire plaisir de temps en temps : acheter un livre, un joli haut... Mais je n'avais jamais eu à m'acheter à bouffer (à part des viennoiseries). Comme beaucoup, j'ai été totalement paumée en entrant seule pour la première fois dans un supermarché en me disant "bon... je vais manger quoi cette semaine ?" avec 20 € en poche et la volonté de manger équilibré. Mais bon, comme tout le monde aussi, je finis par m'acheter des Napolitains au lieu de légumes et à cumuler les desserts dans le frigo.

Je suis étudiante depuis maintenant un an et demi. Clairement, mes premiers mois de ma vie étudiante ont été placés sous l'opulence de la bouffe. J'achetais n'importe quoi et je mangeais tout le temps, pas du touuuut équilibré. Résultat, j'ai pris pas mal de poids en peu de temps. Pour maigrir, j'ai arrêté de manger le soir pendant quelques semaines. Mais j'étais réveillée par des fringales nocturnes et je me retrouvais à 2h du mat' devant mon frigo à manger des trucs sucrés. Et aussi quand j’avais besoin d’économiser un peu d’argent, je faisais l’impasse sur les repas. Bref, l'alimentation c'était – et ça reste encore - un gros problème pour moi.

Depuis septembre (donc le début de ma 2e année comme étudiante), j'essaie de me composer des menus. Bon, c'est pas encore équilibré, mais ça m'aiguille quand je fais mes courses. Je regarde pas mal de vidéos youtube de personnes qui se prennent en main alimentairement parlant et qui donnent des idées de recettes. J’ai abandonné les produits vraiment transformés et où tu te demandes où est le naturel dedans (genre, les knackis et les plats tout préparés), je n’achète plus de « goûters » mais des fruits pour me caler, j’achète des légumes de saisons même si je ne sais pas vraiment les cuisiner, j’ai acquis pas mal d’herbes aromatiques (même si j’ai eu quelques surprises en me rendant compte que certains sont dégueu – coriandre, c’est toi que je vise). J’essaie quand je vais faire mes courses, de ne pas dépasser mon budget hebdomadaire de 20 € alloué à la bouffe. Aussi, à Noël j’ai eu un gros livre de recettes plein de bonnes idées qui m’inspire pas mal.

En bref, c'est un message long et confus pour vous partager mon problème avec la bouffe. J'essaie d'y faire attention, maintenant livrée à moi-même et confrontée tous les jours à la question cruciale "je mange quoi ?". Si vous avez des astuces, des idées de recettes sympas, des trucs pour éviter de grignoter de manière compulsive, des témoignages culinaires (surtout que j’ai vu que des membres sont vegans / végétariens, donc potentiellement qui font gaffe à la bouffe), que sais-je ! Venez, on va parler de manger, maintenant qu'on ne peut plus se mettre les pieds sous la table chez nos parents ou au self de l'école.

Revenir en haut Aller en bas
Quilby

avatar

Messages : 66

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Mer 4 Jan - 16:35

Je connais ce problème là aussi mais moins ... L'année dernière j'avais encore un self et cette année il y a le RU. J'y vais quasi tous les midis donc il n'y a que les repas du soir qui posent problème.
Des fois c'est comique

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DarknessObscura



Messages : 24

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Ven 6 Jan - 0:28

Perso, l'an dernier je cuisinais pas parce que mes collocs étaient chiants et ça me gonflait (maturité quand tu nous tiens), et SURTOUT parce que les magasins étaient genre loooooin. Donc j'ai perdu BEAUCOUP de poids (et de force... je suppose) parce que je mangeais n'importe comment et en quantités cheloues.
BLABLABLAH ON PASSE A CETTE ANNEE (qui je pense est plus intéressante pour éventuellement te donner des conseils, j'ai pas la prétention d'être un donneur de leçon).

Déjà cette année j'arrive BEAUCOUP MIEUX à me gérer financièrement, et les magasins sont beaucoup plus près (être près/dans Paris c'est mieux). Du coup je me suis mis à cuisiner. Alors je ne fais pas de grands trucs, mais j'essaie de mettre toujours un ou deux légumes (ce qui est facile quand on mange des oignons, des poivrons et des quantités industrielles de champignons), et de faire des plats assez variés. Ce qui fait que j'ai repris pas mal de forces, et que mon poids tend à s'équilibrer. J'essaie de faire des recettes, de tester des mélanges plus ou moins exotiques, et accessoirement, je mange très épicé (curry, piment, harrissa, curcuma et re piment), donc ça ajoute aussi pas mal de goût et ça évite de manger du sel à tout va.

Donc petits conseils : Cuisines (ce que tu aimes, ce que t'aimes pas ça sert à rien), évites de manger des sandwichs (le pain ça fait grossir ET ça nourrit très mal), si tu peux fais des grosses quantités de bouffe et amènes en à la fac (ça évite de manger des sandwichs et quand t'es accro à ta propre cuisine c'est toujours sympa)... Manges des fruits (les fruits c'est bon, c'est plein de vitamines et blablablah), et EVITES les sodas. Les gâteaux à partir du moment où t'en manges pas à tout va, ça passe ('fin je suppose), mais les sodas sans blague en boire une bouteille est plus néfaste que manger deux paquets de gâteaux l'un à la suite de l'autre. Donc mieux vaut limiter le sucre industriel et privilégier le sucre des fruits. Et c'est bien de pas manger de trucs préparés parce que c'est (souvent) pas bon et pas assez nourrissant (ou alors je deviens un ogre je sais pas).
Voilà voilà, c'est à peu près tout ce que je peux te dire. Bon courage dans ta prise en main (sérieux c'est nul j'ai l'impression d'être dans un truc de truqueurs anonymes machin), je sais que c'est pas facile d'apprendre à cuisiner, mais on passe tous par là !
Revenir en haut Aller en bas
Roku

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Ven 6 Jan - 22:49

Ironiquement, mes études d'agro-alimentaire m'ont jusque là appris à manger les trucs périmés ayant une sale tête plutôt qu'a faire attention au contenu de mes boites. Meh. Mémoire sélective.

Pour ce qui est d'éviter des repas, il faut vraiment pas (oooh l'ironie...). Tu vas peut être effectivement perdre un peu de poids (si tu as de la chance, parce que souvent ça marche pas comme ça hein) mais te priver te rendra plus sensible à la tentation. D'ou les craquage nocturnes. Donc vraiment, essaie de manger tes trois repas par jour à heure fixe (la régularité aide aussi). Le tout c'est de savoir faire attention, pas de se priver (plus tu te prive, plus ça t'emmerde, moins longtemps tu supporte ton régime).

Pour ce qui est des dépenses, je suis complètement ignorante (mon budget est beaucoup trop large pour ce que je mange, au final je suis effectivement autour des 20 euros par semaine, mais c'est pas parce que je fais attention alors...)

Au niveau de la composition des repas, évite la charcuterie et les féculents le soir. C'est le repas où tu peux te permettre d’alléger (sans supprimer!). En terme de viande (je ne suis pas sûre de ta consommation actuelle) tu n'es pas obligé d'en manger à tout les repas, ni même tous les jours honnêtement. Tu peux garder un régime "lambda" même en en mangeant un jour sur deux je pense. Pour aller à l'étape d'après (végétarien), ça demande de petits ajustements pour récupérer les nutriments qu'on a traditionnellement dans la viande ailleurs (mais je ne suis pas assez calée pour en parler vraiment). Il ne vaut mieux pas aller jusqu'à végan sans s'informer avant des possibles compléments alimentaires dont tu aurais besoin.

DO a raison sur le fait que tu devrais pas te fatiguer à manger des trucs que tu n'aimes pas. Aussi, oublie les yaourts au gout insipide qui te font hair les produits laitiers et ne sont pas nécessairement meilleurs pour la santé. Il faut savoir se faire plaisir avec modération: ce n'est quasiment que ce qui est consommé en quantité abusées qui devient mauvais pour la santé.

Si tu as déjà la volonté de faire bien, tu as fait la moitié du boulot!


Dernière édition par Roku le Sam 7 Jan - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DarknessObscura



Messages : 24

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 7 Jan - 0:37

Roku, pour le remplacement des protéines de la viande : Le tofu (alors oui c'est assez spécial, mais bien préparé c'est hyper bon), et le soja sous différentes formes (alors à ce qu'il paraît le lait de soja en trop grandes quantités peut nuire à la qualité du sperme, mais premièrement osef t'es une fille, et ensuite euh je sais pas si c'est vrai.).
Et effectivement, sauter des repas c'est HYPER néfaste.
Revenir en haut Aller en bas
Roku

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 7 Jan - 12:12

Oh ouais le tofu j'avais trouvé ça sympa moi 'u'. J'en ai mangé qu'une fois (dans un hamburger végétarien) mais c'était cool <3. Bon aussi, je suis une fan du cuisinier, j'ai peut être été baisée haha.
Le soja je n'ai jamais testé. Mais ouais, c'est comme tout, faut pas s'en boire un litre par jour quoi, autrement à mon avis c'est pas un problème 'u'.
Revenir en haut Aller en bas
DarknessObscura



Messages : 24

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 7 Jan - 17:34

Le Tofu j'aime beaucoup, et le soja aussi ! Faut savoir préparer, mais c'est pas compliqué et puis tu peux faire des tas de trucs avec.
Revenir en haut Aller en bas
Ana S.

avatar

Messages : 14

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Dim 8 Jan - 12:20

@Quilby a écrit:
donc il n'y a que les repas du soir qui posent problème.
Des fois c'est comique

Je sais que tu es adepte des conserves et des steaks cuits à minuit What a Face

@DarknessObscura a écrit:
Déjà cette année j'arrive BEAUCOUP MIEUX à me gérer financièrement, et les magasins sont beaucoup plus près (être près/dans Paris c'est mieux). Du coup je me suis mis à cuisiner. Alors je ne fais pas de grands trucs, mais j'essaie de mettre toujours un ou deux légumes (ce qui est facile quand on mange des oignons, des poivrons et des quantités industrielles de champignons), et de faire des plats assez variés. Ce qui fait que j'ai repris pas mal de forces, et que mon poids tend à s'équilibrer. J'essaie de faire des recettes, de tester des mélanges plus ou moins exotiques, et accessoirement, je mange très épicé (curry, piment, harrissa, curcuma et re piment), donc ça ajoute aussi pas mal de goût et ça évite de manger du sel à tout va.

Moi je suis tombée dans le piège de la sauce soja, c'est trop booooon ! Du coup j'en mets partout (dans les pâtes, le riz, dans la semoule avec du gingembre...).

@DarknessObscura a écrit:
Et c'est bien de pas manger de trucs préparés parce que c'est (souvent) pas bon et pas assez nourrissant (ou alors je deviens un ogre je sais pas).

Les trucs préparés, je ne peux plus ! Déjà, c'est cher et tu as toujours l'impression de te faire arnaquer. Un coup, j'avais acheté du hachis parmentier tout fait, et en ouvrant le truc je me suis rendue compte qu'il n'était rempli qu'à moitié... On nous prend vraiment pour des jambons ! Et tkt, je deviens un ogre aussi, j'ai tout le temps fin... mais en ce moment je fais de la surconsommation de litchis, ça va vite à manger et ça cale vite fait !

@Roku a écrit:
Pour ce qui est d'éviter des repas, il faut vraiment pas (oooh l'ironie...). Tu vas peut être effectivement perdre un peu de poids (si tu as de la chance, parce que souvent ça marche pas comme ça hein) mais te priver te rendra plus sensible à la tentation. D'ou les craquage nocturnes. Donc vraiment, essaie de manger tes trois repas par jour à heure fixe (la régularité aide aussi). Le tout c'est de savoir faire attention, pas de se priver (plus tu te prive, plus ça t'emmerde, moins longtemps tu supporte ton régime).

Depuis ma 2e année d'étude j'ai arrêté de sauter les repas, c'était vraiment une mauvaise idée de toute manière Mad Pour la régularité, j'essaie, et je m'accorde encore des goûters (je suis une enfant haha). Et je ne compte pas non plus faire de "régime"... mais bon, si on joue sur les mots, toute alimentation est un régime ! On peut faire un régime de burgers tout aussi bien uuhuh bounce

@Roku a écrit:
Au niveau de la composition des repas, évite la charcuterie et les féculents le soir. C'est le repas où tu peux te permettre d’alléger (sans supprimer!). En terme de viande (je ne suis pas sûre de ta consommation actuelle) tu n'es pas obligé d'en manger à tout les repas, ni même tous les jours honnêtement. Tu peux garder un régime "lambda" même en en mangeant un jour sur deux je pense. Pour aller à l'étape d'après (végétarien), ça demande de petits ajustements pour récupérer les nutriments qu'on a traditionnellement dans la viande ailleurs (mais je ne suis pas assez calée pour en parler vraiment). Il ne vaut mieux pas aller jusqu'à végan sans s'informer avant des possibles compléments alimentaires dont tu aurais besoin.

Pour ce qui est de la viande, je n'en mange pas tout les jours parce d'abord... ben c'est cher >< mais j'ai de la chance, j'ai un congélo, donc je peux me faire des réserves (ou garder les morceaux de poulet que ma mère me file quand elle descend dans le sud uhuhu). Je ne compte pas passer au régime végétarien, même si quand je cherche des idées de recettes sur internet, je tombe souvent sur des blogs végétariens / vegan. Les gens qui suivent ce genre de régime sont souvent plein de bonnes idées de bouffe ! I love you  Donc on va dire que je m'en inspire pas mal, même si je n'adhère pas tout à fait à l' "idéologie". Épargner les animaux, je suis d'accord, c'est bien, mais bon, j'avoue faire partie des gens qui se donnent l'excuse "j'aime trop la viande". Du coup, je tente de privilégier la viande française, de préférence qui a vraiment une tête de viande et qui n'est pas trop transformée.

Je n'ai jamais tenté le tofu... J'avoue ne pas savoir comment ça se cuisine et avec quoi le manger Razz
Revenir en haut Aller en bas
DarknessObscura



Messages : 24

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Lun 9 Jan - 20:26

La sauce soja en même temps c'est la vie, je fais plein de mélanges avec (genre crème fraîche+piment+curcuma+sauce soja) !
De toute façon je me fais des quantités dantesques de bouffe, ça passe mieux que les plats préparés ! Les litchis c'est la vie, moi je mange des tas d'oranges en ce moment (genre 4 kg par semaine).
Le tofu c'est bon, tu peux le manger cru, le faire cuire, et ça va avec pas mal de trucs (voire tout). Et c'est plutôt nourrissant !
Revenir en haut Aller en bas
Psychanalyste

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 10 Fév - 22:01

Ahlala les joies du repas le soir... Je ne suis entré là-dedans que récemment (depuis le début de cette année scolaire qui a entamée ma 3ème année dans les études supérieures). Avant j'étais dans un internat donc j'avais le self ouvert matin, midi et soir... Maintenant j'ai toujours un RU ou la cafet' du CROUS pour le midi mais je reste livré à moi-même le soir...

Je vis dans un foyer de jeunes travailleurs / étudiants et il m'est impossible de cuisiner dans de bonnes conditions, la cuisine commune étant beaucoup trop dégueulassée par les autres à chaque fois. Le respect de la vie collective dans ce genre d'endroits, vous savez... Bref, en fait ça fait même plusieurs mois que j'ai arrêté de cuisiner du coup et tous les soirs je me nourris presque exclusivement de sandwichs (avec du vrai pain ou du pain de mie) ou de croque-monsieur que je prépare moi-même (j'ai un micro-onde, je ne peux juste pas les griller, dommage xp). Le pain de mie doit bien constituer 99% de mes repas. xD

Moralement ça va même si des fois je suis très frustré de ne pas pouvoir me faire de vrais repas (les spaghettis - lardons - oignons me manquent tellement ><). A défaut de pas pouvoir cuisiner, j'ai tendance à pas mal taper dans toutes les cochonneries : chips, bonbons, etc, bref plein de choses sucrées ce qui fait EXPLOOOOOSER mon budget bouffe (que je n'ai pas, m'étant dit à la base "ça va aller" mais puisque je poste ici, vous comprenez bien qu'en fait c'est pas bien allé xD). En effet, j'ai à la fois la bénédiction et la malédiction d'avoir mon supermarché juste en bas de chez moi donc j'y passais souvent pour acheter ce dont j'avais besoin tous les deux / trois jours voire tous les jours... Et à chaque fois que j'y allais pour y acheter l'indispensable, j'achetais aussi une ou deux cochonneries. Alors quand vous prenez de temps en temps un paquet de réglisse Haribo à 1€37 ou un paquet de chips à un peu moins d'un euro, ça va, mais quand c'est quasiment tous les jours, là ça va moins bien... Je sais qu'on peut préparer des pâtes au micro-onde mais je ne sais pas comment m'y prendre et je n'ai pas envie de passer 1h pour faire des pâtes. :/ Quant au reste des plats possibles à préparer au micro-onde j'avoue que j'en ai aucune fichtre idée...

Bref niveau cuisine je ne peux pas donner de bons conseils, je ne m'y mettrais que l'année suivante lorsque j'aurai déménagé dans un appart', un vrai studio avec une vraie cuisine à moi et à moi seul. >_< Cependant je peux donner deux / trois conseils niveau achats que j'ai commencé à appliquer et que je devrais absolument suivre jusqu'au bout. Je ne sais pas si tu les appliques déjà ou pas, au pire ce sera juste un monologue et ce sera pas plus mal vu comment j'achète des fois :

• Faire ses courses qu'une fois par semaine. Comme ça, quand on a un craquage sucré, c'est moins grave. On peut même dire que c'est la récompense d'une dure semaine de labeur à venir ou passée car il faut quand même se faire plaisir de temps en temps -seulement-.
En plus, comme tu sais que tu verras un gros prix au moment de payer, tu réfléchiras encore plus à quoi acheter ou ne pas acheter au moment du choix des articles dans les rayons pour diminuer ce gros prix autant que possible.
Parce que quand tu fais tes courses tous les 2 / 3 jours, c'est facile de se trouver des excuses pour acheter des cochonneries parce que "ouais ça va j'ai qu'à payer 4€, je peux bien me permettre d'acheter un petit paquet de chips encore !".

• Payer ses courses EN LIQUIDE. La CB donne un côté beaucoup trop immatériel à l'argent, avoir un prix affiché sur un boîtier ça n'aide pas à s'imaginer ce que ça représente vraiment... Alors que quand tu as tes billets ou tes pièces dans les mains tu y réfléchis à deux fois avant d'acheter un autre paquet de bonbons.

Et c'est à peu près tout... Je suis assez pauvre en conseils je vous avais prévenu. Neutral

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Quilby

avatar

Messages : 66

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 10 Fév - 22:10

Je compatit à ta peine !
Depuis septembre, j'ai l'impression que je gère un peu mieux le coté repas. C'est pas encore ça mais je m'améliore.
Pour ce que tu disais pour les courses je suis d'accord avec toi pour le fait de les faire une fois par semaine.
Par contre pour l'argent je pense que ça peut se discuter. J'ai horreur de payer en liquide, je ne sais jamais combien j'ai et ça déforme mon porte monnaie. Alors qu'en CB, je sais toujours ce que j'ai sur mon compte à 10€ près. Bon après c'est vrai qu'il faut suivre ses dépenses très régulièrement.
Mais bon j'ai l'impression que c'est un point de vue minoritaire.
Smile
Tu es pauvre en conseils mais tu écris quand même un pavé :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Psychanalyste

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 10 Fév - 23:30

Je me libère de toute cette frustration de ne pas pouvoir manger mes pâtes - lardons - oignons - crème fraîche :'(

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Quilby

avatar

Messages : 66

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 10 Fév - 23:45

Tu ne peux jamais cuisiner ? C'est tout le temps dans un état déplorable ou est ce que tu prend même plus la peine d'aller voir dans quel état est la cuisine par peur d'être déçu ?
(Si tu passes vers chez moi je te ferais des pâtes)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Psychanalyste

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 10 Fév - 23:48

Les deux. :')

Quelle générosité ! :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Quilby

avatar

Messages : 66

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 10 Fév - 23:50

Si tu préfère autre chose ça peut s'arranger Smile

(je parle de nourriture pour la manger et uniquement ça)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roku

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Ven 16 Fév - 19:54

@Psychanalyste a écrit:

• Faire ses courses qu'une fois par semaine.

@Quilby a écrit:

Pour ce que tu disais pour les courses je suis d'accord avec toi pour le fait de les faire une fois par semaine

Hahahahahaha °v° *tellement la flemme qu'elle fait ses courses toutes les 3-4 semaines*
Revenir en haut Aller en bas
Quilby

avatar

Messages : 66

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Ven 16 Fév - 19:58

Bah c’était au plus une fois par semaine :p
Toutes les 3-4 semaines ça marche aussi ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roku

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Ven 16 Fév - 20:03

Quand ta flemme grandit et que tes réserves diminuent
, ça apprend a faire des economies °u°.
Revenir en haut Aller en bas
Quilby

avatar

Messages : 66

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Ven 16 Fév - 20:05

Je connais ça aussi ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roku

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 17 Fév - 1:18

Plus sérieusement, c'est vrai que,  a part en suivant de très près les petites promos, c'est moins cher d'acheter en gros et moins tentant de prévoir sur une longue période.
Pour la cuisine au micro onde, je ne connais que les mugcake,  et apparemment on petit faire des oeufs mais c'est tout. Est ce que ce serait pas une option de prendre des plaques mobiles? (Yandere en avait,  je ne sais pas le prix, mais ça pourrait être un bon investissement?)
Revenir en haut Aller en bas
Psychanalyste

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 17 Fév - 13:59

Des plaques mobiles ? Pour que mon micro-onde s'échappe de ma chambre ? Non merci ! xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Roku

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 17 Fév - 20:39



...
Revenir en haut Aller en bas
Psychanalyste

avatar

Messages : 25

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 17 Fév - 21:00

Non mais sérieusement, je n'ai pas le droit d'installer mes propres plaques dans ma chambre je crois... :/ Et de toute façon dans ma petite chambre j'ai juste un bureau alors je me vois pas trop mettre les plaques à côté de mon PC, ni faire une réorganisation complète de mes affaires à chaque fois que je voudrais cuisiner... :/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PsychoMougane

avatar

Messages : 4

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 17 Fév - 21:53

Outch. Je suis tombée dans un sujet sérieux a ce que je vois. J'ai lu/survolé un peu tout ce que vous avez dit. Du coup, je me permet de partager mon expérience. Enfin, surtout des deux dernières années. Avant, j'en ai pas beaucoup de souvenir (culinairement parlant), mis à part qu'il m'arrivait régulièrement de sauter plusieurs repas (du genre, je mangeais le matin et je ne mangeais ni le midi, ni le soir).

Personnellement, j'ai de la chance d'avoir une super colocataire. Qui sait cuisiner. Donc c'est plutôt cool. Plutôt très cool même. Du coup, ce qu'on fait c'est qu'on réfléchis à nos repas de la semaine avant d'aller faire des courses et on achète en fonction. Et on partage les courses. Bon, c'est pas simple d'avoir exactement le même montant à la fin des courses, mais au bout d'un an et demi, on commence a avoir l’œil. (mon problème du budget viens essentiellement d'une consommation de Starbuck parfois excessive, d'achats compulsifs d'objets Harry Potter a Primark, d'achat de places de spectacles, etc...)

Si je devais analyser notre manière de manger, je dirais qu'on a quelques petits "problèmes". Déjà, au niveau de la diversité des plats. C'est vraiment compliqué de faire des repas différents régulièrement. Du coup, on reproduit régulièrement une sorte de schéma récurant de la bouffe : Pâte Carbo, Croques Monsieurs, Poisson Riz, Pâtes Pesto, Pâte Bolognaise... Et on apporte certainement pas assez de légumes. Bref, on a du mal à trouver des repas différents...

Deuxième problème : Notre consommation de crème et de fromage. Cette phrase parle d'elle même. Je dirais même notre addiction au fromage et à la crème. (Vous saviez que le fromage râpé sur le riz c'est vraiment trop bon ?!).

Y'a certainement d'autres problèmes, mais je dois dire que pour le moment c'est les seuls auxquels je pense. De mon côté, quand je me retrouve toute seule à l'appartement j'ai tendance à ne pas savoir quoi faire. Du coup je fait des pâtes carbo. Souvent. Ou en tout cas, je fais des pâtes et je les accompagne de choses et d'autres. Et je fais souvent TROP a manger. Et je n'arrive pas à me réguler au niveau des quantité. C'est un gros problème. Je fais trop a manger. Mais comme ce qu'il reste dans la casserole c'est pas assez pour un second repas pour le lendemain éventuellement, je fini la casserole le soir même...

Et j'achète souvent un paquet de gâteaux pour grignoter quand je suis seule... Que je mange en deux jours... Sans compter que je fais mon goûter aussi (un thé ou un lait miel avec quelques gâteaux généralement)...

Je n'ose même pas imaginer le moment ou je vais me retrouver livrée à moi même, sans colocataires. Ça va me faire tout drôle je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Roku

avatar

Messages : 31

MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   Sam 17 Fév - 22:40

Tu es sûr? En général dans les foyers, ils peuvent pas trop t'empêcher d'avoir des choses dans ta chambre (pas comme l'internat). Si c'est interdit ou que tu n'as vraiment pas la place il va sérieusement falloir penser à parler de l'état horrible de la cuisine commune au respo, parce que c'est pas raisonnable d’interdire les plaques personnelles si ce qui est commun n'est pas sûr d'être utilisable.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la difficulté de manger quand on est grand   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la difficulté de manger quand on est grand
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est ta fête... mange gratuitement 2 semaine avant ou 1 semaine après...
» Coupure gps quand on appuie sur Système
» avoir l'iPhone au prix idéo quand on a déjà la Bbox!
» Quand faire la portabilité de son n°
» [résolu] Infection Windows.Protect.Manger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pataplume :: Hôtel-Bar :: Bar-
Sauter vers: